Sécheresse : l’Indre-et-Loire passe en vigilance

Le manque d’eau se répète mois après mois, avec un déficit de précipitation de près de 28 à 30% pour le mois d’avril.
La situation des cours d’eau (déficit global entre 30 et 60%) et des nappes est préoccupante dans cette période où la demande en eau pour les usages et les activités peut être forte. Cette situation pourrait s’aggraver si la chaleur s’installe avec des perspectives de pluie encore incertaines.
Le département d’Indre-et-Loire est donc placé en vigilance sécheresse depuis le 5 mai 2022. La situation fait l’objet d’un suivi attentif des services de l’État.
ADAPTEZ votre consommation en privilégiant les gestes ci-dessous !